Nos vins

Dégustation

Le Bordeaux blanc sec sauvignon et le Bordeaux rosé sec

  • A l'apéritif : nature ou en cocktail, il est souhaitable de le boire très frais (entre 4 et 6 degrés)
  • Au repas : à boire frais, entre 6 et 8°, en plaçant votre bouteille dans la porte du réfrigérateur deux heures avant d'être servie.

Pendant le service, servir le vin par petite quantité afin qu'il ne se réchauffe pas trop dans le verre et placer la bouteille dans un seau rempli d'eau fraîche réfrigérée ou du robinet avec quelques glaçons.

Le Bordeaux rouge

Nos Bordeaux rouges nécessitent d'être servis chambrés, c'est-à-dire à 17 ou 18°C. Toutefois, attention aux journées très chaudes où il sera peut-être nécessaire de "rafraîchir * " un peu votre vin qui, servi trop chaud, risque de ne pas être apprécié à sa juste valeur, car l'alcool et les tanins seront plus agressifs.

Il est vivement déconseillé au risque de casser un vin, de placer un blanc ou un rosé dans un congélateur ou un freezer pour le rafraîchir d'urgence et un rouge près d'une source de chaleur telle que radiateur, cheminée ou cuisinière, lorsqu'il est trop froid.

*Rafraîchir le vin consiste à le mettre dans la porte du réfrigérateur ou dans le bac à légumes, quelques minutes à 1/2 heure, afin d'abaisser la température des quelques degrés nécessaires. À noter qu'un vin trop frais pourra se réchauffer dans le verre alors qu'un vin trop chaud ne se rafraîchira pas.


Conservation

L'idéal, évidemment, c'est de posséder une cave ventilée dont l'hygrométrie avoisine les 70 à 80 % et une température constante de 10°C.

En revanche, il est toujours possible de posséder une armoire à vins, à condition d'y mettre le prix.

Heureusement, dans le cellier d'une maison ou le placard d'un appartement, il est possible de conserver du vin dans des conditions tout à fait convenables, à condition toutefois de respecter quelques règles élémentaires.

Il sera en effet nécessaire de prévoir quelques aménagements de base tels que :

  • Des supports pour coucher les bouteilles
  • Une isolation suffisante afin d'éviter les écarts de températures
  • L'obscurité totale et seulement une lumière tamisée quand c'est nécessaire
  • L'absence de toute vibration

Deux petites grilles d'aérations haute et basse, opposées, permettront une bonne ventilation

La température idéale de conservation se situe entre 10 et 15°C, mais dans les cas du cellier ou du placard, elle se situera davantage entre 15 et 20°C, d'où une évolution plus rapide du vin.

Seule l'ouverture périodique d'une bouteille d'un millésime choisi permettra de suivre son évolution.

 

Mise en carafe d'un vieux millésime

Les vieux millésimes contiennent souvent un dépôt au fond de la bouteille suite à la décantation du vin, ce qui prouve qu'il n'a pas été filtré à outrance et que le vin se modifie avec le temps (vieillissement).

La bouteille doit être restée au moins deux jours debout afin que la décantation se fasse.

L'opération consiste alors à transvaser le vieux millésime dans une carafe dans le but de séparer le vin et le sédiment qui s'est déposé dans le fond de la bouteille.

Il faut déboucher la bouteille 1 heure ou 2 heures avant d'être servie et verser, très doucement, le vin dans la carafe, avec un entonnoir, en prenant soin de ne pas mélanger le vin avec le sédiment.

Votre Bordeaux va s'oxygéner, les tannins vont s'assouplir et acquérir de la rondeur. Il est prêt à être servi dans les meilleures conditions.

A noter que les vins les plus jeunes ou les plus légers sont servis légèrement plus frais et avant les vins les plus forts ou plus vieux.

Galerie photos

 


Panier  

Aucun produit

Expédition 0,00 €
Total 0,00 €

Commander